Ah les épices ... rien de tel pour parfumer un plat et lui donner toute sa saveur ...
J'adore utiliser les épices ... preuve en est la photo du "coin épices" de ma cuisine !

DSC06528

Je les accumule au fil des recettes ... testant les associations ! J'apprécie tout particulièrement le cumin ... avec des carottes, un grand classique, certes, mais tellement savoureux !

Et pour mettre à l'honneur les épices ... quoi de mieux qu'un pain d'épices !

DSC06543


Voici la recette ...
Ingrédients :
305g de farine fermentante
195g de farine de seigle
190g de sirop d'agave
60g de sirop d'érable
100g de sucre en poudre
75g d'amandes effilées
1 cc d'anis en grains
1 cc de cannelle
1/2 cc de gingembre en poudre
1 cc de noix de muscade en poudre
2 clous de girofle
1/2 cc de sel

Préparation :
Faites chauffer l'eau. Ajoutez-y les sirops et le sucre et mélangez bien jusqu'à obtention d'un mélange homogène.
Mettez les épices dans le mortier et broyez-les pour obtenir une poudre fine. Ajoutez les épices au mélange sirupeux.
Mélangez les farines.
Mettez dans la cuve de la MAP le mélange sirupeux, puis les farines.
Lancez la machine en programme "pain sucré".
Versez les amandes effilées au bip de fin de pétrissage.

DSC06545

Vous pouvez le déguster avec un beurre doux à l'orange (100g de beurre doux ramolli mélangé avec le zeste râpé d'une orange non traité). Ce beurre peut se conserver au réfrigérateur, enrobé de film étirable.

C'est la première fois que je fais un pain d'épices en MAP et je suis ravie !!! Le résultat est vraiment succulent !

« Ah épice quand tu me tiens ! j’ai beau me sentir maîtresse des épices, tes pouvoirs et tes forces m’impressionnent à chaque utilisation, à chaque rencontre et à chaque découverte. Tes couleurs bien qu’elles soient chaudes dégagent des saveurs aussi douces que la brume et des arômes aussi profonds que la nuit… Je me suis laissée adopter et charmer par tes secrets les plus envoûtants et je t’ai adopté à mon tour si précieusement que ton parfum et ton baiser magnifient notre amour. Oui, je l’avoue, je t’aime.» Minouchkah, extrait de son essai épicé